LA TOUX DE CHENIL

La toux de chenil est également appelée trachéobronchite infectieuse. Cette maladie est due à l'action conjuguée de plusieurs facteurs : des bactéries (dont la principale est Bordetella Bronchiseptica) et des virus (essentiellement Parainfluenza canin et un adéno-virus). Elle est extrêmement contagieuse.

La toux de chenil touche plus particulièrement les jeunes chiens (mais également d'autres animaux), le plus souvent sans gravité, elle est mortelle dans 20% des cas en l'absence de traitement, et peut être responsable de pneumonies.

La transmission :

La maladie se transmet par voie aérienne. Elle est donc très contagieuse, et tous les animaux à risque (chiens vivant en collectivité, participant à des expositions, à un dressage ...) devront être vaccinés. Les symptômes débutent 3-4 jours après la contamination.

Les symptômes :

Dans les formes simples la toux domine. C'est une toux quinteuse, l'animal donne l'impression de vouloir cracher, déclenchée par l'effort  (jeux, course ...), l'excitation, l'humidité ou une pression sur la trachée (collier).
Cette toux peut être accompagnée d'un larmoiement, d'un écoulement nasal.
L'état général du chien, par ailleurs reste bon.

Il peut pourtant y avoir des complications : fièvre, perte de l'appétit, pneumonies.
La toux dure environ une quinzaine de jours.

Le traitement :

Selon que la toux est sèche ou grasse, le vétérinaire prescrira un anti-tussif, des anti- inflammatoires, mais également des antibiotiques. Bien que ceux-ci n'agissent pas sur les virus, ils sont actifs sur les bactéries et préviennent les surinfections. Dans certains cas, il pourra ajouter des broncho-dilatateurs afin d'aider le chien à mieux respirer. De plus le chien devra rester au repos.

La prévention :

La meilleure prévention pour les animaux à risque est la vaccination. Elle peut être pratiquée dès le premier mois. Après  la première injection un rappel un mois plus tard est nécessaire, puis un rappel annuel.
Il existe plusieurs formes de vaccins, dont un consiste en pulvérisations nasales, il est très bien toléré et peut être pratiqué précocement. Le vaccin est actif au bout de quelques jours, prévoyez donc un délai d'une semaine si vous devez mettre votre chiot en contact avec d'autres animaux.

Les animaux malades devront être isolés et les locaux nettoyés.

Accueil Haut de page

© 2002  Cani-Wap - Tous droits réservés