L'ARTHROSE

Définition |  Arthrose primaire et arthrose secondaireLa clinique | Le diagnostic | Le traitement

Cette affection qu'est l'arthrose, est la plus fréquente des pathologies chez le chien, à tout âge et notamment chez le chien âgé, où elle peut être très invalidante. Quelles sont les causes de l'arthrose ou rhumatismes, quels sont les symptômes ? Ils s'expriment souvent par une raideur, quelquefois une inflammation (il s'agit à ce moment-là d'arthrite) généralement par crises. Si un traitement adapté permet une amélioration, la prévention est particulièrement importante.

Définition :

C'est une maladie caractérisée par un processus dégénératif complexe touchant le cartilage articulaire. Cette destruction progressive du cartilage peut avoir deux causes :

Arthrose primaire et arthrose secondaire :

L'arthrose primaire :
C'est celle qui touche le chien âgé, elle est due au vieillissement. Les cellules constituant le cartilage (les chondrocytes), comme toutes celles de l'organisme, vieillissent.
Le cartilage perd alors ses propriétés mécaniques et ses capacités de restauration, dans certains cas il disparaît peu à peu, et l'os peut être mis à nu complètement. Plusieurs articulations sont généralement touchées.

L'arthrose secondaire :
Secondaire, le plus souvent à des phénomènes mécaniques résultant

Toute articulation ayant subit un traumatisme aura un risque d'apparition d'arthrose plus élevé.

La clinique :

Selon les stades de l'arthrose, les symptômes vont être différents.

L'arthrose peut toucher plusieurs articulations d'un même animal, préférentiellement les hanches, épaules, coudes et genoux.
La maladie peut être divisée en 3 stades.

Le stade de début ou stade I :
C'est l'apparition progressive d'une "raideur matinale" ou "boiterie à froid". Le chien va avoir des difficultés de mise en route, une démarche raide après une période de repos. Il aura aussi du mal pour passer de la position couchée ou assise à la position debout. Au fur et à mesure cette période de raideur va se prolonger. Ces signes sont souvent exacerbés par le temps humide ou une activité physique excessive (course, longue promenade, partie de chasse ...)

Le stade II :

C'est l'apparition d'une douleur de repos intermittente.
Lors de ces crises, la marche peut être très pénible, engendrant boiterie et gémissements. La simple palpation de l'articulation est très désagréable, voire insupportable pour le chien, qui parfois, peut essayer de mordre. Même un animal au caractère doux, peut, en vieillissant, s'il est atteint par l'arthrose, avoir des réactions violentes. Attention en présence d'enfants jeunes !

Le stade III :

Dernier stade de la maladie, ils se rencontre dans les arthroses anciennes : c'est le blocage articulaire.
Cela réduit la douleur ressentie par le chien, mais aussi l'amplitude de certains mouvements qui deviennent impossibles.

Accueil Suite Haut de page

Mise à jour 2016

© 2002  Cani-Wap - Tous droits réservés