LES PARASITOSES DIGESTIVES

Les vers ronds

Les différentes parasitoses | Les ascaris | Les ankylostomes | Les trichures

Ce sont des maladies très courantes chez le chien. Ces parasitoses sont dues à des "vers" vivant au dépend de l'animal. Il existe plusieurs sortes de vers responsables de ces maladies.
Deux chiots sur trois sont porteurs de vers intestinaux, mais les adultes peuvent aussi être infestés. Les conséquences de ces parasitoses sont importantes à la fois pour l'animal (troubles digestifs, déficit de croissance et mauvaise protection vaccinale) et pour l'être humain (transmission de certaines zoonoses).
 Il est donc particulièrement important de vermifuger votre chien.

Les différentes parasitoses :

On distingue deux types de vers responsables de ces parasitoses : les vers ronds et les vers plats.

Les vers ronds :

1- Les ascaris :
Ces vers de la famille des ascaridés, peuvent atteindre 5 à 20 cm de long.
Cette parasitose concerne surtout le jeune chiot, qui peut être contaminé in utero par l'intermédiaire de la mère ou même du lait maternel, si celui-ci contient des larves. Ces dernières peuvent également être présentes dans l'alimentation ou l'eau de boisson. Il faut donc être très vigilant en ce qui concerne l'hygiène et la propreté des jeunes chiots.


Comment ce manifeste cette parasitose ?
Dans un premier temps, l'infestation peut être responsable de diarrhées alternant avec de la constipation, et pouvant s'accompagner de vomissements entraînant le rejet des parasites.
Très rapidement apparaissent des retards de croissance. L'évolution se fait ensuite vers l'amaigrissement avec des ballonnements abdominaux. Les complications peuvent être graves: les vers forment une pelote provoquant ainsi une obstruction intestinale.

Le diagnostic peut être confirmé par l'examen microscopique des selles, mais le plus souvent une simple inspection des déjections de l'animal par le maître permet de repérer les parasites.

Le traitement :
Le traitement consiste à donner au chien un anti-parasitaire : un vermifuge.
Plusieurs sont utilisables et très efficaces. Votre vétérinaire vous conseillera.

La prévention :
Elle consiste en une vermifugation des chiots et des adultes selon un calendrier bien précis.

 2- Les ankylostomes :
Contrairement aux ascaridés les ankylostomes sont petits, de 1 à 1,5 cm de long.
Les larves contaminent le chien par voie buccale ou transcutanée. On les rencontrent dans les litières sales ou les sols boueux.

Comment se manifeste cette parasitose ?
Tout d'abord les larves pénètrent sous la peau en provoquant de petites papules qui disparaissent spontanément en une dizaine de jours.
Les larves vont migrer, et les adultes vont se développer dans l'intestin grêle du chien avec pour conséquence des troubles digestifs (diarrhées, constipation) avec rapidement l'apparition d'une diarrhée persistante d'odeur fétide. Les parasites suçant le sang du chien  une anémie s'installe.

Le traitement :
Il fait appel, là aussi à la vermifugation. Préférez un vermifuge polyvalent.

 

3- Les trichures :
Ces vers d'environ 2 à 4 cm de long parasitent le gros intestin (colon et coecum).
La contamination se fait par ingestion des oeufs présents sur le sol dans l'environnement extérieur. Les adultes semblent être plus fréquemment touchés surtout ceux vivant en milieu rural.

Comment se manifeste cette parasitose ?
Les trichures se nourrissent du sang du chien  et entraînent donc une anémie qui peut être importante lors d'infestation  massive. Cette anémie s'accompagne de diarrhée plus ou moins hémorragique. Le diagnostic repose sur la coprologie (étude au microscope des selles), montrant la présence de parasites dans les selles.

le traitement :
Là encore c'est la vermifugation.
La ré infestation restant très facile, il ne faut donc pas négliger l'hygiène des locaux (javelliser les sols, détruire les excréments ...) ainsi que de la nourriture.

 
Accueil Suite

© 2001  Cani-Wap - Tous droits réservés