LES OTITES

Les otites non parasitaires | Les otites parasitaires | Les otites suppurées aiguës | Les otites suppurées chroniques | Les otites moyennes | Les traitements

Les otites doivent être traitées rapidement pour éviter des séquelles très importantes. Chez le chien, l'otite est fréquemment une inflammation du conduit auditif externe, donc une otite externe. Mais il existe également des otites moyennes et des otites internes plus rares.
On retrouvera donc tous les signes de l'inflammation : douleur, oedème,  rougeur et chaleur qui se traduiront, chez le chien par une oreille douloureuse : il secoue la tête, cela peut s'accompagner aussi de démangeaisons : il se gratte l'oreille.

Attention, en cas d'otites les oreilles de votre chien sont sensibles, il peut vous mordre par réflexe de défense, soyez prudents. De toutes façon ses oreilles doivent être examinées par un vétérinaire, et lui seul pourra après avoir regardé le conduit auditif à l'aide d'un otoscope, préciser le diagnostic et indiquer le meilleur traitement.

Quelles sont les différentes causes des otites ?

Les otites non parasitaires :
Elles peuvent atteindre soit une soit les deux oreilles. Les sécrétions sont brun clair et la démangeaison modérée.

Des facteurs favorisants sont en général présents en supplément des bactéries.

Les allergies :
 

  Ce sont les causes les plus fréquentes d'otites externes chez le chien :
  • allergies atopiques (dues aux pollens, moisissures etc...)
  • allergies aux puces
  • allergies de contact (causées par une substance en contact avec le conduit auditif : gouttes auriculaires...)

L'allergie, en particulier dans les deux premiers cas, ne s'arrête pas à l'oreille. Les symptômes de l'allergie sont essentiellement  : le grattage (de l'oreille et, éventuellement, d'autres régions du corps), le léchage (des pattes, par exemple), la présence d'infections répétées de la peau (dues à des bactéries ou moisissures).

 

Les corps étrangers :

  Poils, graines, épillets engendrent une irritation et une inflammation du canal, voire même peuvent endommager le tympan avec des risques graves de séquelles.


 
Les problèmes dermatologiques :

  C'est généralement un excès de sébum de la peau ou du canal auditif. Cette séborrhée favorise une accumulation de sébum et de cérumen dans les oreilles, condition particulièrement favorable à l'infection bactérienne.
Les races les plus exposées à la séborrhée sont les cockers, les setters et les épagneuls.

La baignade :
Elle augmente l'humidité dans le conduit auditif ce qui favorise la prolifération des bactéries.
Evitez de mettre de l'eau dans les oreilles de votre chien lors du bain. Vous pouvez les sécher à l'aide d'un morceau de coton que vous posez à l'entrée de l'oreille.

D'autres facteurs sont moins fréquents :

 

Les otites parasitaires :

La démangeaison est plus importante, souvent les deux oreilles sont atteintes.
Le cérumen est de couleur marron foncé et même noirâtre, très abondant.

Ces otites sont dues essentiellement à un acarien : Otodectes cynotis. On nomme cette parasitose : gale des oreilles ou otacariase.
La parasitose en favorisant l'inflammation du conduit auditif et l'augmentation de la production de cérumen provoque une otite.

On peut rencontrer plus rarement , d'autres parasitoses : gale du corps (sarcoptes) et tiques (otobius).

Les otites suppurées aiguës :

Ce sont, le plus souvent, des otites bactériennes (Proteus) avec aussi, parfois, présence de levures (Pityrosporum canis).
Dans ces otites, le cérumen est plutôt blanchâtre, avec une odeur nauséabonde et en quantité plus ou moins importante.
La douleur est souvent très présente, avec un pavillon rouge.
On peut retrouver, parfois, des facteurs favorisants, tel un corps étranger (épillet ...).

Accueil Suite

Mise à jour 2014

© 2002  Cani-Wap - Tous droits réservés