LES ETATS KERATO - SEBORRHEIQUES

Définitions | Les différents aspects | Les prédispositions | Les causes | Les traitements | La prévention

 LES ZONES LE PLUS SOUVENT ATTEINTES :

Les zones corporelles les plus atteintes sont :

- les paupières ,
- les lèvres,
- le canal auriculaire et les zones péri auriculaires,
- la ligne dorsale, le thorax, la face ventrale du cou,
- la base de la queue,
- le périnée,
- les espaces inter digités.

LES PREDISPOSITIONS RACIALES :

Certaines races sont plus fragiles vis à vis de cette pathologie, par exemple : le berger allemand, le basset hound, le cocker, le doberman, le braque allemand, le teckel ...
Certains de ces chiens feront plutôt une séborrhée sèche (Berger allemand, doberman ...), d'autres une séborrhée grasse (cocker, basset hound ...), d'autres encore peuvent faire l'une et l'autre.

LES CAUSES :

Elles sont multiples et peuvent être classées en deux groupes : les états kérato-séborrhéiques primaires, les états kérato-séborrhéiques secondaires.

Les causes d'origine primaire :

Les prédispositions génétiques jouent un rôle prépondérant dans ce groupe. On y trouve des troubles métaboliques à l'origine d'une mauvaise utilisation des lipides et d'un défaut de kératinisation (trouble du métabolisme lipidique, syndrome de malassimilation), les troubles de l'absorption de la vitamine A et du zinc.
Les états kérato-séborrhéiques d'origine primaire ne sont pas d'emblée prurigineux.

Les causes d'origine secondaire :

Les états kérato-séborrhéiques peuvent apparaître comme complication, dans les suites de maladies primitives telles que les ectoparasitoses, les pyodermites, les adénites sébacées, la leishmaniose ...
Ils sont, en général, d'emblée très prurigineux.
Le diagnostic à faire est d'abord celui de la maladie primaire. Le traitement dépendra de ce diagnostic.

Le diagnostic s'appuie sur la recherche de parasites, champignons, tests allergologiques ... Il doit permettre d'identifier si l'état kérato-séborrhéique est d'origine primaire ou secondaire.

LES TRAITEMENTS :

Les traitements sont différents, ils sont fonction du diagnostic étiologique établi quand cela est possible. Les traitements symptomatiques sont aussi indispensables.
On utilise des topiques pour rétablir un aspect normal au niveau de la peau et des poils. Ils doivent aussi calmer le prurit  s'il en existe un. La vitamine A, le zinc peuvent être prescrits dans certains état kérato-séborrhéiques mais toujours avec précaution. Une surveillance des effets secondaires est indispensable. les oligo élements, les acides gras peuvent aussi être d'un emploi bénéfique. Antibiotiques et anti fongiques font aussi partie de l'arsenal. Tous ces traitements doivent impérativement être prescrits par votre vétérinaire et utilisés sous son contrôle.

LA PREVENTION :

Une bonne hygiène cutanée est nécessaire chez le chien. Un chien doit être shampouiné avec un shampoing conçu pour lui. Les oreilles et la peau doivent être inspectées régulièrement, de même que les plis pour certaines races.

 

Accueil haut de page

© 2011  Cani-Wap - Tous droits réservés