Les différents types d'envenimation

En France, on compte un peu plus de 35000 espèces différentes d'insectes. Quelques uns seulement sont susceptibles de mordre ou de piquer un chien, en lâchant du venin ou un produit irritant.

guepe

Comment un insecte pique-t-il ?

C'est grâce à la transformation de plusieurs pièces buccales en trompe que certains insectes (mouches, poux...) peuvent piquer et prélever du sang chez le chien.

D'autres insectes possèdent un aiguillon ou dard à l'extrémité de l'abdomen. Ce dernier est relié à une glande à venin, cette substance est toxique. C'est le cas des hyménoptères qui ont le plus souvent deux paires d'ailes et trois paires de pattes. Ils pondent des oeufs qui subiront plusieurs métamorphoses avant d'éclore (guêpes, frelon, fourmi...) et d'autres animaux, tels les scorpions.

Pourquoi un insecte pique-t-il ?

Si l'on considère les insectes d'Europe, ceux-ci piquent pour deux raisons principales :

- Pour prélever du sang et se nourrir, ou permettre à leurs oeufs d'arriver à maturité grâce aux protéines contenues dans le sang du chien. On peut citer, par exemple, certaines mouches, moucherons, taons, puces, poux...

- Pour se défendre (par exemple les guêpes, frelons, fourmis...).

Dans les deux cas ce sont essentiellement les femelles qui piquent. Soit pour amener leurs oeufs à maturité, soit pour se défendre grâce à l'aiguillon, qui n'est rien d'autre qu'une transformation de la tarière de ponte.

 

Quels sont les insectes qui mordent ?

Il est courant de parler de morsure de certains insectes. En fait il ne s'agit pas de véritable morsure mais de pincement, les insectes ne possédant pas de dents.

Certains petits animaux comme les araignées  ou les scolopendres peuvent injecter leur venin par une morsure. Celle-ci se fait grâce à deux fortes pièces buccales appelées mandibules ou chélicères. Les chélicères sont reliées à deux glandes à venin. L'envenimation survient lorsque les deux chélicères pincent la peau, ce qui déclenche la décharge de venin. La douleur ressentie par le chien est variable, celle de la scolopendre est douloureuse. C'est une morsure défensive, en général.

Certaines espèces de fourmis sont dépourvues d'aiguillon mais mordent  avec leurs chélicères, provoquant une petite lésion superficielle sur la peau, où elle projette, avec l'extrémité de leur abdomen replié vers l'avant, un jet d'acide formique très irritant. Quand cela est multiplié par plusieurs centaines de fourmis, la douleur peut être très vive pour le chien.

Qu'ils piquent ou qu'ils mordent, les insectes peuvent présenter un danger pour les chiens. C'est à nous d'être vigilants pour prévoir et éviter au maximum les risques, notamment en forêt ou dans les jardins.

Accueil

Mise à jour 2015

© 2014 Cani-Wap - Tous droits réservés